Ambatolampy

Les artisans
Marmites malgaches

1ère Etape
Ambatolampy
Petite ville-étape à 70km au sud de Tana, qui mérite essentiellement un arrêt-déjeuner afin de déguster de délicieuses écrevisses ! A moins que vous ne souhaitiez vous mettre au vert et découvrir les impressionnantes chutes de l’Onive, Ainsi que la réserve forestière de l’Ankaratra. Ambatolampy est aussi connue pour fournir toutes les marmites de Madagascar; fabriquées grâce à un système de moul perdu composé à base d’un sable unique ici. Plus canaille, l’utilisation de ce système pour la fabrication d’armes à feu.
Ambatolampy et ses environs
68km S d’Antananarivo par la RN7. Liaison quotidienne depuis la gare routière d’Anosibe. On peut aussi s’y rendre par le train qui dessert Antsirabe
Sur la route, faites une halte à Ambohijanaka, petit village fortifié datant du XVIIe sièle avec encore quelques maisons traditionnelles aux belles portes de pierre. Et, 22km d’Antananarivo ne manquez pas la bifurcation pour les chutes de Sisaony dans un cadre enchanteur, sur les contreforts du massif de l’Ankaratra
Les montagnes de l’Ankaratra, dont le point culminant est le mont Tsiafajavona son visible depuis de les hauteurs de la capitale. Ce massif volcanique possède une végétation riche et varié ( pins, fougèresn arborescentes, edeweisss..). Il est parsemé de grands trous, les lavaka, s’ouvrant sur les pentes de latérite, tels des amphithéâtres.
La montagne d’Ankaratra dont le ploint culminant est le mont Tsiafajavona sont plus visible depuis les hauteurs de la capitale.
Le massif d’Ankaratra ,
– La station forestière de Manjakatompo : à la sortie de la ville, un piste part sur la droite vers la station forestière et piscicole de Manjakatompe (15 km), Avant de pénétrer il est nécessaire de passer aux autorités locaux. Un terrain de camping a été aménagé dans le parc. Le domaine forestier qui s’étend sur 1 000 ha ( la réserve entière occupe une superficie de près 8 000ha ) permet de belles randonnées à la découverte de la flore au cœur d’un forêt primaire reconstituée. Des lacs et des cascades invitent à la baignade
-Le Mont Tsiafajavona : l’ascenssion du mont Tsiafajavona (2643m)  » qui ne se dégage pas du brouillard », se fait dans la journée à partir de Manjakatompo. Elle ne comporte pas de grosse difficultés mais il vaut mieux partir avec un guide malagche qu’on pourra trouver par l’intermédiaire des hôtelirs
-Le lac froid situé à proximité de la station, il peut être le but d’une promenade facile sur un sentier couvert de mimosas en fleur en juillet à septembre
-Le musée de la nature « La Cigale et la Mygale » : Situé à proximité du Manja-Ranch Entrée payante : Plus de 6 000 insectes du monde entier y sont exposés dans ce muséum privé d’entomologie ainsi que quelques minéraux. Jardin botanique avec plusieurs espèces endémiques du sud de Madagascar
-Les métiers de fonderie et de forge : Dépuis des siècle, la fondérie et la forge étaient connues de la population locale qui fabriquait des outils et des armes en fer. Cette tradition a été conservée et aujourd’hui, batteries de cuisine et d’objets en aluminium, bronze et cuivre, que se sont spécialisés les artisans d’Ambatolampy. La visite de ces ateliers qui travaillent toute l’année permet de se rendre compte de l’habileté des artisans. Une caisse en bois constituée de deux parties servira de moule : l’une supérieure et l’autre inférieure est remplie d’un sable noir et très fin originaire de la région. Il suffit de mettre l’objet en positif et bien tasser le sable. puis ôter l’objet qui laissera    l’empreinte exacte en négatif. L’aluminium ou le métal est chauffé au charbon dans un tube jusqu’à ce que la température soit adéquate. Puis le métal est versé par l’intermédiaire d’un goulotte jusqu’au remplissage à gaz bord. Une fois le métal refroidi, le moule de bois est alors séparé pour extraire le nouvel objet. Un phase de finition est parfois nécessaire pour ébarber les bavures. Un homme seul peut ainsi produire journalièrement jusqu’à une vingtaine de cocotte en aluminium

Voyages et Circuits : tourisme sac à dos

%d blogueurs aiment cette page :