En Afrique

En Afrique

1-La Tanzanie, le trésor vivant de l’Afrique

Tanzanie2

La Tanzanie est située dans la partie est du continent africain. Bordée par l’océan Indien, elle couvre une surface de 945 087 km2et comprend plusieurs îles et archipels tels que Zanzibar, Pemba et Mafia. Ce pays est une destination très prisée des amateurs de la nature. En effet, voyager en Tanzanie rime avec safaris et paysage pittoresque. Il détient la plupart des plus belles réserves d’animaux de la contrée dont certaines espèces sont rares et même en voie de disparition.

Visiter le parc national de Serengeti

Le parc national de Serengeti est la plus somptueuse réserve de Tanzanie. Faisant partie des plus immenses écosystèmes préservés du monde, il s’étale sur une surface de 14 763 km2. Son nom lui vient d’un dialecte massaï qui signifie « Terre aride et étendue ». Inscrit au patrimoine de l’humanité, il dispose d’un vaste paysage sans pareil et d’une grande variété de faunes sauvages. Pendant leur visite dans cet enclos, les routards peuvent facilement observer tous les animaux du nord de la région comme les buffles, les lions, les éléphants et les guépards qui gambadent en toute liberté sur la prairie. Ils peuvent également assister à la fameuse migration de 2 millions d’herbivores poursuivispar les prédateurs.

Découvrir la réserve de Selous

Un détour dans le parc de Selous est incontournable lors d’un séjour en Afrique pour donner un cachet d’authenticité au voyage. Effectivement, bien qu’il soit peu connu, cet enclos est la deuxième plus grande réserve mondiale avec une superficie de 50 000 km2. Inscrit dans le patrimoine de l’UNESCO depuis 1982, il abrite la plus importante communauté d’éléphants de la région. Les visiteurs peuvent également y trouver des rhinocéros, des milliers d’oiseaux, des girafes et des crocodiles du Nil. Vu que l’endroit est hors d’atteinte des hordes de touristes, le paysage a gardé son aspect naturel. Les aventuriers ont le privilège d’assister à une scène de chasse en plein jour opérée par des prédateurs. Ils peuvent aussi faire une promenade en bateau sur le fleuve Rufiji pour s’approcher encore plus près des animaux. Par ailleurs, une excursion dans le Selous ne se résume pas tout simplement à l’observation de la faune sauvage, les adeptes de randonnée y seront dans leur élément en escaladant le canyon de Stiegler. Afin de s’y rendre, les bourlingueurs ont à leur disposition divers moyens de transporten partance de Dar es-Salaam, à savoir avion, train ou 4×4.

Faire une escapade dans le parc national du Kilimandjaro

Pour parfaire l’enchantement du voyage en Tanzanie, une visite du parc national du Kilimandjaro est de rigueur. En effet, cette mythique montagne reflète en elle-même la diversité, le mystère et la richesse de la contrée. Une escalade sur « le toit de l’Afrique » haut de 5 896 mètres révèle à chaque étape aux randonneurs une faune et une flore variée ainsi qu’une vue panoramique à couper le souffle. De plus, ce mont s’avère être le plus accessible dela planète. Amateur et professionnel peuvent grimper sur son sommet avec les matériels requis à cet effet. Toutefois, il est fortement recommandé de choisir une période à climat favorable avant de s’attaquer à l’aventure.

2- Kenya : un des meilleurs endroits en Afrique à ne pas manquer

KenyaL’Afrique est une destination appréciée des touristes pour ses sites incontournables. Les nombreuses contrées africaines possèdent chacune leurs atouts, mais le Kenya se démarque grâce à ses richesses naturelles. Ce pays est l’adresse par excellence pour passer des séjours inoubliables. Pour commencer leur visite, les passionnés d’aventures peuvent explorer les parcs du territoire. Parmi les 52 réserves kenyanes, les bourlingueurs peuvent par exemple se rendre à Amboseli. Ce sanctuaire animalier est localisé près du Kilimandjaro, à 250 km au sud de Nairobi. S’étendant sur une superficie de 390 km², il abrite plusieurs mammifères, dont des troupeaux d’éléphants. Ces pachydermes occupent en grande partie les lieux. En 1980, ce parc a été inscrit sur la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO.

Le lac Nakuru : un autre site à ne pas manquer

Mis à part le Parc National d’Amboseli, le lac Nakuru est aussi un des attraits touristiques du Kenya. Cette grande étendue d’eau saumâtre est située à 4 km de la ville du même nom, au pied des falaises du Grand Rift. Elle est également classée au patrimoine de l’UNESCO depuis 2011. Cet endroit est un véritable petit paradis pour les ornithologues, car plus de 450 espèces d’oiseaux y sont recensées. On peut citer entre autres, les flamants roses, les pélicans, les aigles pêcheurs, les hérons, les ibis, les cigognes, etc. Par ailleurs, durant ces vacances au Kenya, les visiteurs pourront entreprendre une partie de pêche sur le Nakuru qui abonde de poissons.

À l’assaut du Parc National de Tsavo

Après une visite au Nakuru, les globe-trotters pourront continuer leur voyage en Afrique par la découverte du Tsavo. Ce parc national a été fondé en 1948 et est le plus grand d’Afrique australe avec une superficie de 21 000 km². Il est divisé en deux par une voie ferrée qui relie Nairobi à Mombasa. Il y a donc le Tsavo West et le Tsavo East. Ces zones respectives présentes des paysages différents. La partie ouest de la réserve est caractérisée par une série de montagnes comme les chaînes du Chyulu Hills ou encore les collines de Taïta. Par contre, l’Est plus aride est dominé par une végétation de steppes. À titre d’information, le film « la guerre du feu » de Jean Jacques Annaud y a été tourné.

La découverte du Shimba Hills pour terminer le voyage

Pour finir ces vacances en terre kenyane, il ne faut pas oublier de faire un tour dans la réserve de Shimba Hills. Cette dernière se trouve à l’est du territoire, près de l’océan Indien. Elle abrite bon nombre de mammifères comme les girafes, les buffles… À noter que ce site a été mis en place par le KWS ou Kenya Wildlife Reserve. Ce parc animalier avait été créé dans le but de sauvegarder l’écosystème. Sur les lieux, les bourlingueurs croiseront des primates rares comme des céphalophes rouges, des colobes noirs et blancs… En outre des oiseaux endémiques y sont également présents tels que les pintades de pucheran, les souïmangas des Uluguru et bien plus encore.

3- Le Kenya et l’Afrique du Sud, des destinations qui ont chacune leur charme

lih-cape-town

Les aventures en pleine nature sont les mots d’ordre en Afrique. Si vous comptez effectuer vos vacances dans cette région de la planète, pourquoi ne pas choisir le Kenya et l’Afrique du Sud ?

Que faire au Kenya ?

S’il y a une activité qui fait parler d’elle au Kenya, c’est sans aucun doute le safari. En effet, la majorité des routards passant leurs premiers séjours dans ce pays optent pour l’observation des animaux du continent africain. Parmi les adresses à privilégier pour contempler divers spécimens fauniques lors des voyages Kenya, il y a notamment la réserve nationale du Masai Mara. Cette dernière est localisée dans le sud-ouest du territoire et s’étend jusque sur les plaines du Serengeti en Tanzanie. En explorant le Masai Mara, vous aurez sûrement l’occasion de croiser des troupeaux de zèbres, de gnous, de buffles, d’antilopes, d’éléphants, etc. Mis à part les herbivores, vous trouverez bien évidemment des prédateurs comme les lions, les léopards ou encore les hyènes. Par ailleurs, pour rendre votre expédition en pleine brousse exceptionnelle, vous avez la possibilité d’effectuer vos aventures à bord d’une montgolfière. Des balades en dirigeable à travers les parcs nationaux du pays sont également proposées par des agences de tourisme.

Un safari en Afrique du Sud, une autre option envisageable

Mis à part le Kenya, la nation arc-en-ciel (Afrique du Sud) constitue aussi une bonne adresse pour observer des mammifères, des oiseaux, des reptiles, des amphibiens, etc. La région idéale pour entreprendre un safari Afrique du Sud est celle du Mpumalanga, au nord-est du pays. Le parc national Kruger qui n’est autre que le site naturel le plus étendu du territoire. Il fait partie des réserves de biosphère de l’Unesco depuis 2001. Sur place, vous aurez la chance de rencontrer les Big five (éléphant, buffle, rhinocéros, lion et léopard). Si vous aimez les oiseaux, vous pourrez également apercevoir quelques espèces comme le Barbicanpromépic, le Calao leucomèle, le Francolin de Swaison, le Serpentaire, le Choucador, le Vautour fauve, etc.

Quand envisager de partir au Kenya ou en Afrique du Sud ?

Comme pour tous les voyages, des séjours en terre kenyane se préparent à l’avance. Il en va de même pour des vacances en Afrique du Sud. Pour le cas du Kenya, par exemple, le pays connaît en général, un climat de type équatorial. Si vous comptez effectuer un safari dans cette contrée, privilégiez plutôt la période sèche (entre juin et octobre), car pendant la saison pluviale, observer les animaux sera un peu plus difficile. De plus, si vous faites votre randonnée en véhicule, celui-ci risque de s’embourber. En ce qui concerne l’Afrique du Sud, le climat varie selon les régions du territoire. Des séjours à Cape Town sont notamment mieux appropriés durant la saison estivale, entre septembre et avril. En effet, l’atmosphère est nettement plus fraîche à ces mois (avec 28° C de température moyenne).

Voyages et Circuits : tourisme sac à dos

%d blogueurs aiment cette page :